Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Crikette Guilimaux

Les produits laitiers sont nos amis pour la vie

6 Mars 2011 , Rédigé par Crikette Publié dans #HUMOUR

Les-produits-laitiers-sont-nos-amis-pour-la-vie.jpgCherchez l'intrus

 


Le-yaourt-nature-au-lait-de-nos-eleveurs.jpg

Avoir les yeux plus gros que le ventre 

Cherchez l'erreur !

 

 

 

  Règlementation


La dénomination yaourt (ou yoghourt) est réservée à un  produit laitier coagulé obtenu   par fermentation lactique grâce à l’action de 2 bactéries exclusives, Lactobacillus  bulgaricus et Streptococcus thermophilus, sur le lait (pasteurisé, concentré, partiellement écrémé enrichi en extrait sec). Le mot «yogourt» (ou «yaourt») vient de yoghurmak, mot turc signifiant «épaissir».

 

 

 Fabrication


Le lait est standardisé au taux de matière grasse requis pour le produit fini et peut être enrichi en extrait sec laitier (poudre de lait), pour en améliorer la consistance. Il est homogénéisé et traité à 90 °C pendant quelques minutes (destruction des germes pathogènes) puis refroidi, pour atteindre la température optimale de fermentation (vers 45 °C). Il est ensuite ensemencé avec ses deux bactéries spécifiques : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus . La première lui apporte son acidité tandis que la seconde développe ses arômes.

 

A partir de là, les procédés de fabrication diffèrent selon la texture désirée :

 

Le yaourt « ferme » : Après l'ensemencement, il est conditionné en pots qui passent à l'étuve pendant trois heures. Les bactéries se reproduisent et s'attaquent au lactose qui est transformé partiellement en acide lactique modifiant la structure des protéines formant alors un « gel ». Les yaourts passent en chambre froide ventilée ou en tunnel de refroidissement et sont stockés à 2-4 °C.

Le yaourt « brassé » : Sa fermentation ne s'effectue pas en pot, mais en vrac, dans des cuves. Le caillé est brassé puis refroidi avant d'être conditionné en pots, qui seront stockés au froid.

Le yaourt « à boire » : Après avoir été brassé, il est battu dans les cuves, avant d'être conditionné.

Selon le type de yaourts, l’adjonction d’ingrédients (morceaux de fruits, miel, confitures, arômes…) se fait avant ou après la fermentation.

Source : www.lanutrition.fr

 

 

 

 

 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

anne 13/03/2011 17:29



ne nous laissons pas manipuler par le lobbying laitier. le lait de vache est bon pour les veaux, mais même les vaches n'en boivent pas, malgré leur super système de digestion... pour notre santé
optons pour les produits de chèvre ou de brebis. on trouve d'ailleurs de plus en plus de yaourts et de fromages au lait de brebis ou de chèvre... ps: rémi, 4 yaourts par jour, c'est trop.



Crikette 14/03/2011 01:16



Je tolèvre nettement mieux le fromage de chèvre et de brebis que celui des vaches ! Meilleur pour la santé !


Mon fils pour l'instant se porte très bien et grandit parfaitement. Merci pour l'info



Gérard Méry 12/03/2011 21:04



je ne connais pas le miel à la chataigne mais la bière oui La Piétra excellente.



Crikette 13/03/2011 01:38



Le miel à la chataigne est le plus foncé, le plus fort en goût, très spécial, il faut tester.



sofie 11/03/2011 15:53



Trop mimi ton fils, avec les cheveux un peu long comme un de mes garcons!


bises



Crikette 13/03/2011 00:23



Merci Sofie et possible que j'attende encore 2 mois pour lui faire couper. Bises



sepdebeck 09/03/2011 19:20



heu c'est qui les deux bottes dans la première image !


Pour la deux , les ados ont de l'appétit !



Crikette 13/03/2011 00:12



Un loup, voir vidéo ci dessous. Et encore cet ado là n'a que 10 ans 3/4 et il engloutit au moins 4 ou 5 yaourts par jour
!



Gérard Méry 07/03/2011 22:28



je viens de me farcir un bol de fromage blanc ...au miel     Bisous collants  Crik



Crikette 12/03/2011 15:01



Miam mais tu as une excuse, vélo vélo vélo. aimes tu le miel de chataigne Gérard ? Merci pour les bisous mais décolles toi , je vais finir par croire que tu me vraiment m'embrasser