Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Crikette Guilimaux

Marc Servera : auteur, compositeur, interprète ...

12 Février 2011 , Rédigé par Crikette Publié dans #MUSIQUE

Marc-SERVERA-au-Theatre-des-rendez-vous-d-ailleurs-4_modi.jpg

 

Marc-SERVERA-au-Theatre-des-rendez-vous-d-ailleurs-5.jpg

Marc Servera : trois fois que je le vois sur scène, trois fois que  ses chansons me prennent aux tripes : séquences émotions  garanties !

 

Chanteur, compositeur, interprète, bref artiste, il est de la veine d'un George Brassens, d'un Jean Ferrat ou d'un Léo Ferré.


Ses chansons sont des balades, des moments de partage, des histoires d'hommes, des instants de vie happés et embellis par sa plume et sa voix.


Seul au piano ou à la guitare, parfois accompagné d'un compère sur scène, de sa voix grave et sensuelle, il nous raconte des saynètes, nous chante  ses poèmes , ses textes si bien écrits.


Terre de Mômes, Berlin, Texto, Pauillac, Le métier d'hommes, Tan Poco, Stadivari, etc... sont autant de chansons aux textes bouleversants. http://www.marcservera.com/bornes.html.  


Marc Servera est un homme sensible, un homme de coeur, un chanteur chaleureux, accessible, prêt à aider ses amis musiciens pour faire leur promotion. 

 

Marc-SERVERA-au-Theatre-des-rendez-vous-d-ailleurs-3.jpg

 

Marc Servera

Ce n'est pas un chanteur de rock, un chanteur de rap

Il ne s'égosille pas sur scène, il n'a pas la haine

Quelques cordes à gratter du haut de son tabouret

Quelques notes à tapoter pour l'accompagner

Une casquette bien enfoncée

Un regard profond et inspiré

Tiens un sourire malicieux  vient de s'échapper

Il sait que son public va glousser

Sur sa prochaine chanson .

Dans l'intimité face à son public,

J'ai ressenti comme une communion,

Un grand respect, une émotion

Comme une harmonie, une paix intérieure.

Pourquoi se priver alors de ce bonheur

D'aller écouter Marc Servera ce chanteur ?


Marc-SERVERA-N-B.jpg

 

Marc est trop timide pour parler de lui, modeste sûrement, il se refugie derrière une belle définition d'Albert Camus pour parler de lui.

A la question qui êtes vous, il répond :

" L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d’émouvoir le plus grand nombre d’hommes en leur offrant une image privilégiée des souffrances et des joies communes. Il oblige donc l’artiste à ne pas se séparer ; il le soumet à la vérité la plus humble et la plus universelle. Et celui qui, souvent, a choisi son destin d’artiste parce qu’il se sentait différent apprend bien vite qu’il ne nourrira son art, et sa différence, qu’en avouant sa ressemblance avec tous. L’artiste se forge dans cet aller retour perpétuel de lui aux autres, à mi-chemin de la beauté dont il ne peut se passer et de la communauté à laquelle il ne peut s’arracher. C’est pourquoi les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s’obligent à comprendre au lieu de juger. "

 

Sur l'un de ses blogs, Marc Servera écrit à propos des initiales G.B :

"Les mêmes initiales pour deux hommes apparemment très distants.
Brassens a cultivé son jardin, Bernanos labouré la terre.
Ça fleure chez l'un la sciure et le copeau du luthier, chez l'autre le métal incandescent du haut-fourneau, la corde qui vibre et la lame qui n'oscille jamais. Le roseau et le chêne, les rides d'un lac d'eau douce et de sacrées lames salées d'océan.
Mais le scepticisme de l'un et la foi de l'autre se rejoignent dans leur même absence d'illusion sur la nature humaine. Et pour cette raison le même refus forcené de se laisser embrigader.
Le constat lucide chez Brassens, l'espérance invincible chez Bernanos, que la beauté qui sauve le monde n'est pas vraiment de ce monde.
L'habitant qui oeuvre malgré tout à en semer quelques graines et l'habité qui déverse en torrent leur eau d'irrigation.
"La prière est en somme la seule révolte qui se tienne debout" (Bernanos).
Les chansons de Brassens ne sont que cela : des prières aux hommes.
MS"


 

Je dirai pareil de toi Marc : tes chansons sont des prières aux hommes.

 

Son site : Marc Servera

http://www.myspace.com/marcservera

En concert de nouveau au Théâtre des RDV d'ailleurs le 14 & 15 mai 2011.

 

 

En mars 2010, je vous avais déjà parlé de Marc Servera sans pour autant avoir eu la chance de le rencontrer. Merci  Philippe Bilger, avocat général au barrreau de Paris, qui sans le savoir, m'a permis de découvrir ce talentueux artiste qu'est Marc Servera. Si j'avais su qu'en étant jurée d'assise, de fil en aiguille, de lectures en rencontres, j'aurai le plaisir de connaitre Marc Servera, Laurent Gatz, et Jean Pierre Reginal ... Merci Marc 

 

 

 


 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ydel 16/02/2011 21:42



je connais !!!! pour une fois tu ne me fais pas découvrir...


Bon ca sera je suis sûr pour la prochaine fois...apres ton article "coup de poing " !!!  :o)



Heyoka 13/02/2011 22:32



Magnifique, cette chanson me parle beaucoup, surtout aujourd'hui, toute Squaw non berlinoise je suis.


Promis, la prochaine fois, je viens !  =)



sav 13/02/2011 21:31



tes photos refletent bien l'ambiance, comme si on était dans son salon...



GieMeF 13/02/2011 19:53



Crickette ton enthousiasme pour ce chanteur que je ne connaissais pas est justifié


merci pour nous l'avoir fait connaitre


passes une bonne semaine


bises à bientot


jean-mi



geo 13/02/2011 18:33



bonsoir Crikette..


pas mal..mais je ne le connais pas..


bonne soirée...


bises